• Last Chance - Prologue [ The Five Deaths ]

    Seul le prologue est écrit à la 3ème personne du singulier. Les chapitres seront écris à la 1ère personne du singulier.

    --------------------------------------

    Notre histoire commence un jour d'été ... plus précisément le 21 juin ... dans une petite forêt tranquille où une douce brise soufflait. Parmi les arbres au feuillage vert éclatant se trouvait une petite boule de lumière, sur le sol. Cette boule éclata et apparut à la place une petite Chinchidou, qui semblait être un nouveau né. Lorsqu'elle ouvrit ses grands yeux bleus, une tornade de poussière d'étoile tourna autour du jeune bébé, puis s'arrêta. La petite Chinchidou se redressa alors et regarda autour d'elle. Elle essayais à plusieurs reprises de se lever mais retombais aussitôt chaque fois. Après quelques heures passées dans ce massif vers et bruissant, elle avait enfin réussi à tenir debout et alla se glisser au pied d'un arbre. Le soir ne tardais pas à arriver et la petite ferma les yeux pour faire de beaux rêves.

    Puis, le lendemain matin, alors qu'elle dormait encore, deux Pokémon qui se promenaient la virent. C'était un Persian et une Léopardus.

    " Oh Terence, regarde ! Un bébé ! s'exclama la Léopardus.

    _ Hm ? "

    Le prénommé Terence tourna sa tête vers ledit enfant.

    " Oh ciel ... qu'elle est adorable ! Eva ... et si nous la remmenions avec nous à la maison ?

    _ Excellente idée mon chéri ! Voilà qui émerveillera les enfants ... " dit-elle en souriant et en prenant la petite dans sa gueule, par la nuque, avant de repartir avec son conjoint.

    Un peu plus tard dans la journée, le petit Pokémon Chinchilla se réveilla doucement et à sa grande surprise se trouvaient deux Pokémon en face d'elle. D'après elle, il semblait que ces deux êtres étaient jeunes eux aussi. Environ 2-3 ans.

    " MAMAN ! PAPA ! LA PITITE FILLE S'EST RÉVEILLÉE ! " hurlèrent-t-ils gaiement, tous les deux en choeur.

    Les parents, qui étaient occupés à l'étage, dirent en criant de la rassurer et de jouer avec, et qu'ils allaient redescendre dans une bonne heure. Les petits acquiescèrent.

    " Hé dit, dit, comment tu t'appelle ? demanda la fille, qui n'était autre qu'une Chacripan.

    _ Joy, elle a l'air petite, encore plus petite que nous ! Elle comprend pas ce que tu dis je pense ..., dit alors le garçon, un Miaouss.

    _ Ah bon ? Bah tant pis alors ... " rétorqua alors cette Joy, un peu déçue.

    Un silence se fit, et pendant que notre Chinchidou les regardaient d'un air perplexe, Joy repris:

    " Mais, comment tu peux en être sûr hein ?? Monsieur Luke veut toujours avoir raison ! Et patati, patata ...

    _ H-hé ! Arrête de te moquer s-sinon ... j'irais le dire à maman !

    _ Mais oui vas-y je m'en fiche ! " dit-elle en tirant la langue.

    C'est alors que notre jeune héroïne secoua la tête et pris la parole d'une toute petite voix, ayant un peu de mal à parler vu que ce n'était que son deuxième jour sur cette planète.

    " Je ... je peux comprendre ... ce que vous disez ... ! "

    Joy et Luke, surpris, tournèrent d'abord le regard vers elle, puis complètement la tête. Choqué, le petit garçon demanda à la Chinchidou:

    " M-mais ... tu sais ... p-parler ?! Tu as quel âge ... ?

    _ E-euh ... je sais pas ... pas beaucoup je pense ... mais sinon pour vous répondre ... je m'appelle Ashley ... je crois ...

    _ Ashley ? ... C'EST TROP MIGNON ! cria Joy, les mains jointes comme une fangirl en action.

    _ Enchanté Ashley ! Moi c'est Luke ! Luke Miller !

    _ Et moi, Joy ! Une petite Miller aussi hihi !

    _ Joy ... et ... Luke ... ?

    _ Oui c'est ça ! s'écrièrent-ils ensemble, contents de voir qu'elle comprend bel et bien ce qu'ils disent.

    _ Bah alors ... En ... chantée ? C-c'est ça qu'on dit ?

    _ Oui, quand on se présente à quelqu'un on dit ça ! C'est maman qui nous l'a appris !

    _ Maman ..., se dit-elle, perplexe.

    _ Oui, maman ! Et puis papa aussi a fat du bon boulot pour nous apprendre touuut ce qu'on sait déjà !!

    _ ... Papa ..., répéta-t-elle encore, tel un Pijako. "

    Joy et Luke se mirent à rire, trouvant Ashley mignonne à craquer. Ils jouèrent tous les trois dans le salon, puis vint l'heure du dîner. Les parents, qui étaient redescendus, amenèrent le repas à table puis s'assirent à terre -étant donné leur situation quadrupède, ils ne peuvent s'assoir sur une chaise. La table est donc assez basse et ce sont sur des coussins qu'ils s'assoient-.

    Une fois le dîner fini, tous les 5 passèrent une soirée dans les rires et la joie.

     

    [ ... ]

     

    Les années -beaucoup d'années- passèrent, les saisons s'écoulaient, et Ashley avait maintenant 18 ans. Elle venait tout juste d'avoir 18 ans, car c'était le 21 juin. Un jour spécial pour elle !

    " JOYEUX ANNIVERSAIRE ASHLEY ! s'exclamèrent Eva, Terence, Joy et Luke.

    _ On te souhaite un très très joyeux anniversaire petite soeur ! crièrent à leur tour Joy et Luke, tous seuls.

    _ M-merci papa ! Merci maman ! Et merci aussi frérot et sœurette !

    _ Pas besoin de nous remercier, c'est naturel héhé ! Après tout, la majorité, ça se fête ! dit fièrement Joy. Et maintenant, place aux cadeaux ! "

    Lance était parti chercher les cadeaux d'Ashley et revint dans le salon. Cette dernière les ouvrit un par un, découvrant un micro, une batte de baseball en or -sûrement pas du vrai-, un joli t-shirt et même un chèque de 40 euros pour s'acheter ce qu'elle veut.

     

    -      -

    Sur ce dernier et magnifique cadeau, Ashley sorti en ville pour aller s'acheter quelque chose. En train tranquillement de tchatter sur son téléphone portable, elle allait traverser le passage piéton. Malheureusement la pauvre n'avait pas vu que le feu était devenu rouge. Et pile à ce moment là, un camion qui roulait à une allure inquiétante vint à déraper on ne sait comment et se retrouva à rouler sur l'autre voie, voie sur laquelle marchait Ashley. La jeune adulte tourna la tête lentement vers l'engin qui fonçait droit vers elle et ses pupilles se rétrécirent ...

    ... Évidemment le choc fut inévitable.

    Un moment après l'horreur, Ashley ouvrit les yeux doucement et vit qu'elle se trouvait en train de flotter dans le vide, dans un espace aux couleurs claires, qui semblait être une sorte de dimension parallèle. Elle retomba sur ses pieds et dès qu'elle toucha terre, l'espace blanc et pur s'évapora sous forme de poussière d'étoiles. Elle était retournée dans la ville, exactement dans la même rue, au même endroit que l'accident tragique. Encore consciente de ce qui s'était passé, elle se mit à courir pour s'éloigner de cet endroit qu'elle juge maintenant de maudit et d'affreux.

    Arrivée plus loin dans la ville, essayant de se détendre un peu en cherchant toujours une boutique intéressante, elle retomba sur un chantier. Pas de chance ma petite Ashley.

    Vraiment pas de chance, puisque juste au dessus de toi se trouvaient des barres rouges métalliques sur le point de tomber.

    ...

    Et l'inévitable arriva. Tout était inévitable de toute façon. C'était un cul-de-sac sans issue. Un trou profond sans aucune sortie. Un monde où le ciel était comme un plafond. Impossible d'y échapper. Les barres se libérèrent du fil qui les tenaient à une bonne centaine de mètres au dessus du sol et tombèrent sur Ashley. L'une d'entre elle vint la transpercer en plein cœur, et transperça même plus que le cœur vu la grosseur de la chose. La jeune fille s'écroula lourdement sur le sol pendant que le reste des barres atterrissait par terre dans un vacarme assourdissant.

    Autant dire que la flaque de la même couleur que lesdites barres était jolie, étalée à côté d'Ashley.

    Une seconde fois, elle rouvrit les yeux et se retrouva dans le même endroit que la première fois, cet espace calme et tranquille. Puis elle retomba sur les pieds et réapparu dans la rue, au beau milieu des barres éparpillées par terre. Ayant d'énormes frissons dans le dos en voyant le massacre, elle s'enfuit encore une fois vers un autre endroit. Elle entendit une alarme de banque mélangée à une sirène de policier et se retourna vers le bruit. Dès qu'elle fut retournée, un corps assez petit et maigre passa à côté d'elle en courant. Suivi de ça vint un bruit de revolver.

    Mais Ashley ne fit pas qu'entendre la balle.

    Elle la sentit, aussi.

    Son cœur la sentit.

    Elle plaça tout de suite ses mains sur la gauche de son torse et quand elle les retira elles étaient pleines de sang. Une fois de plus elle s'effondra à terre, souffrant le martyre, gigotant dans tous les sens. Mais le temps que nos chers gardiens de la paix arrivèrent vers elle, il était trop tard.

    Pour une troisième fois elle était dans ce monde qu'elle aimait tant, celui dans lequel elle voudrait rester, mais ce n'était pas possible. Elle retomba à terre et la couverture de ce si bel endroit se retira encore. Elle courut encore pour échapper à cet enfer et décida de se rendre au métro pour espérer quitter cette ville. Mais arrivée aux escaliers, elle se retourna, croyant avoir entendu quelque chose. Mais elle avait oublié qu'il y avait des marches derrière elle et recula par sécurité.

    Plus de 30 jolies marches bien peintes en blanc cassé.

    Elle chuta alors en arrière et dégringola jusqu'en bas ... sur la tête. Elle ne mit pas beaucoup de temps à fermer les yeux.

    Ashley en avait marre, c'était la quatrième fois qu'elle se retrouvait dans ce même monde blanc dès qu'elle ouvrait les yeux après chaque mort. Une fois debout à terre, elle pris la décision de ne pas aller dans la bouche de métro bien sûr et se dirigea vers la grand-place en courant. Puis de la place, elle alla dans une grande avenue, qui conduisait à la sortie de la ville finalement. Elle continuait de courir, encore et encore, jusqu'à se retrouver dans une forêt. Elle s'arrêta un petit cinq minutes mais entendit des bruits inquiétants, des bruissements de feuillage. Alors elle repris son souffle et se remis à courir.

    Elle arriva près d'un lac, toujours en courant, essoufflée. Mais manque de chance encore une fois, ça n'aura pas été son jour aujourd'hui. Même si c'était son anniversaire.

    Pile au moment où son cerveau avait décidé de s'arrêter, elle se pris le pied dans un caillou qui était près du lac et tomba dans l'eau.

    Bien sûr, elle ne savait pas nager. Elle n'avait pas peur de l'eau, mais elle avait toujours détesté la piscine à l'école car elle n'arrivait pas à nager comme les autres arrivaient à le faire.

    Elle avait beau se débattre et essayer de remonter à la surface pour avoir de l'air, rien à faire, ça ne servait à rien. Elle était à bout de force et lâcha prise. Elle s'enfonça doucement vers le fond du lac. Elle ne put se retrouver dans cette autre dimension, ni ouvrir les yeux. C'était la règle des étoiles. "Laisser la vie aux trous noirs au delà de 5 décès".

    Elle trouva enfin le véritable repos éternel.

    Quelques jours plus tard, devant la tombe d'Ashley après l'avoir retrouvée enfouie au fond de l'étendue d'eau, la famille Miller ne pouvait plus arrêter ses larmes. Des mots sincères et doux s'entrechoquaient dans l’atmosphère triste du jardin d'une église.

     

    " Même s'ils voulaient absolument rester, la famille d'Ashley dû partir. Ils allaient sûrement mettre du temps avant de reprendre une vie normale.

    Cependant, la dernière chose que l'on pouvait apercevoir sur le visage d'Ashley ...

    ... était un sourire ... un sourire angélique ... "


  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Mai 2016 à 21:51

    N'hésitez pas à me dire si j'ai fait des fautes, oublié/rajouté/remplacé des lettres dans certains mots ou fait des tournures de phrase bizarres avec des répétitions ! Je vous mangerais pas, dites-le moi parce que là je peux vous jurer que j'ai la flemme de me relir. x)

    2
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:26

    *La fille qui chiale un truc de malade*

    NON.

    PUTAIN.

    NON ;_____; :meurt:

     

    Rien que la Prologue je chiale déjà D'8 ...

    C'est magnifique ;w;...

    3
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:27

    MALHEUREUSEMENT SI

     

    MERCI QWQ ♥

    4
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:28

    OBJECTION VOTRE HONNEUR D'8 :le juge s'en contre bas les *censuré*:

     

    DOU RIEN ;WWW; ♥

    5
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:28

    Nope. C'est écrit dans le script.

     

    ;wwwwwwwwwww;

    6
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:30

    MAIS PUTAIIIIIIIN D'8 ...J'mens fou, j'vais remontée le temps, et sauvée Ashley, et bim. :ok:

     

    ;WWWWWWWWWW; :vide un paquet de mouchoir: :ok:

    7
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:30

    XDDD

     

    *chiale parce qu'elle a plus de doigts*

    8
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:37

    Idée de génie, avoue. :non: :je vais mourir à sa place j'le sent: :ok:

     

    MET DE LA CREME D8 :ok: :d'accord:

    9
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:38

    NON MEURT PAS D8

     

    J'EN AI PAAAS

    10
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:42

    JE SUIS DEJA MORTE 4654654654165465465454512136543658987299 DE FOIS D8 :ok:

     

    BAH JE T'EN ENVOIE PAR LA POSTE. *prépare un colis :ok:*

    11
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:45

    MOI AUSSI XD *à chaque RP lol*

     

    OUKAY

    12
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:51

    J'avoue, je me demande comment tu fais u_û XD :magie magie:

     

    C'EST BON IL EST DANS TA BOITE AU LETTRES. :ok:

    13
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:53

    Sympa le début^^ tu as retenu mon idée de titre?

    14
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:54

    Ouais. MAGIE MAGIE

    OUAIIIIS *ouvre sa boîte aux lettres, prend la crème et la met* Voualà 83

     

    Kooki: Merci ;ww; x3 Ouais xD

    15
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:57

    Faudrait arrêter de mourir à un moment quand même ._. ...XD

    ALLELUIA 8D Pour une fois que la Poste est Rapide ._. XD

    16
    Jeudi 5 Mai 2016 à 22:59

    Ouais u_u

    XDDD

    17
    Jeudi 5 Mai 2016 à 23:00

    Mais en même temps, si tu te fais tuer à chaque minutes ça va pas le faire D8 ...Pas le choix ._. ...*t'enferme chez toi* COMME CA TU MOURRAS PLUS D8 ...:te brûle pas avec l'eau chaude please: :ok:

    Je suis méchante avec la poste uwu XD

    18
    Jeudi 5 Mai 2016 à 23:04

    Mais mais ;wwww;

    Violence envers la poste.

    19
    Jeudi 5 Mai 2016 à 23:05

    TU BOUGES PLUS D'ICI D8 ...Voilà e___e :ok:

    OUAI. ET FIERE D'ETRE VIOLENTE. :ok:

    20
    Vendredi 6 Mai 2016 à 10:05

    AAAAH C'EST TROP BEAU ET TELLEMENT BIEN ECRIT *explose*

    ça promet pour la fiction *^*

    21
    Vendredi 6 Mai 2016 à 10:07

    MERCIIIIIIIIIIIIIIII *explose avec toua*

    Oui ;w;



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :