• OS #08: My true home

    Je m'appelle Cosmo. Cosmo Shining. Enfin, j'ai pris le nom de famille de ma mère vu que mon père n'en a pas ... je crois. Enfin bref. Je suis un Fell, même si je ne sais pas vraiment pourquoi étant donné que j'ai grandi à Outertale. Le ciel est magnifique d'ailleurs.

    Mon père est vraiment trop protecteur mais il a un fort caractère. Lui en l'occurrence c'est bien un Fell, on le surnomme même comme ça. En revanche, ma mère, qui se prénomme Crystal, est un peu plus douce et calme même s'il lui arrive de souvent péter les plombs quand même. Quand elle est énervée et qu'ils gueulent tous les deux j'peux dire adieu à mes oreilles non existantes. 

    J'ai aussi une petite sœur nommée Dawn. Elle ressemble beaucoup à maman mais son caractère descend de papa, contrairement à moi pour qui je ressemble à papa mais possède le même type de personnalité que maman.

    Puis il y a Goth, mon ... petit ami heheh. Je l'ai rencontré à l'école l'année dernière alors qu'on était dans la même classe. Et là ce fut le coup de foudre. À vrai dire à ce moment là, je ne savais pas que j'étais capable d'une telle chose mais maman m'avait dit qu'il s'agissait tout simplement d'une orientation sexuelle dite "LGBT". J'ai suivi le même parcours qu'elle en devenant pansexuel.

    Je vis tranquillement ma vie dans cette petite famille que j'aime de tout mon cœur et on n'a aucun problème, aucune emmerde, rien.

    Enfin ... sauf ce jour-là ... je vais vous raconter un peu ...

     

    C'était un matin comme un autre, un matin de week-end, je fus le second réveillé car maman été déjà dans la cuisine depuis l'aurore. Elle est très matinale et elle ne dors pas beaucoup la nuit, je pense que c'est à cause de la trop grande dose de caféine qu'elle prend. Je pris mon petit déjeuner avec elle puis papa se leva à son tour suivi de Dawn en dernière. La journée avançait doucement et tranquillement. Papa fut le premier à aller de doucher puis maman fit de même juste après lui. Je les voyais enfiler leur chaussures (bottes jaunes pour maman) et se diriger vers la porte alors j'en conclus qu'ils allaient quelque part.

    « On part faire des courses, soyez sages ! Cosmo on compte sur toi pour veiller sur ta sœur ! annonça maman d'un air gai en me faisant un clin d'œil.

    - PAPA REPREND DE LA MOUTARDE ! cria Dawn alors que nous étions en train de dessiner sur la table du salon.

    - Pas d'problème ma chérie ! J'vais sûrement en prendre 5 d'un coup ~ » dit-il en éclatant de rire.

    Maman haussa les épaules en soupirant d'un air amusé avant de reprendre:

    « C'est la hess on n'a plus rien à manger alors on va sûrement être un peu longs, ne vous inquiétez pas. »

    Mon cerveau eu un déclic et je pris la parole.

    « Euh ... dis papa, est-ce que tu pourrais m'apprendre à me téléporter cet après-midi ... ? J'ai rien de prévu avec mes amis et ... à chaque fois on oublie de s'y mettre ... alors je suis prêt à apprendre ! Dit oui s'il te plaît ... ! »

    Mon père vit que je fis les gros yeux et il me souris en levant un sourcil.

    « Hey écoute Cosmo. Je t'ai déjà dit que ça allait venir tout seul ... il suffit d'être patient ... La téléportation survient pour la première fois dès que tu es face à une situation critique. C'est ton Âme qui décidera de te l'accorder ou non selon ton courage. »

    Je pris une expression faciale interrogative. Cela faisait déjà plusieurs fois qu'il me disait ça, et maman aussi me tenait ce genre de discours. Puis ils partirent en refermant à clé. Je décidai d'aller moi aussi me doucher puis je conseillai à ma chipie de sœur de faire de même. Elle y alla en râlant.

    Une bonne demie heure passa et il fallait quand même avouer qu'on se faisait un peu ... chier. J'eus soudainement une idée.

    « Hey Dawn, ça te dirait d'aller faire un tour dehors ? Ça fait longtemps qu'on a pas vue Undyne ! Peut-être qu'elle a enfin trouvé les feux d'artifice et on pourra en faire avec elle !

    « Ouais trop bien ! On y va maintenant ?? demanda-t-elle d'un air surexcité.

    - Pourquoi pas ouais ! »

    Je me mis à monter sur la commode pour ouvrir la fenêtre et d'abord faire passer Dawn. Je passa à mon tour et je refermai la fenêtre grâce à ma magie -encore très médiocre-.

    Nous traversions Snowdin pour arriver à la capitale, l'endroit le plus animé et le plus sécurisé d'Outertale. C'était vraiment génial de visiter la capitale, comme toujours. Il y avait plein de trucs super cool ce jour-là en plus, comme des stands vendant des produits provenant d'autres AUs. Je reconnus quelques AUs grâce aux vêtements que portaient certaines personnes. Je suppose qu'ils viennent tous au Outertale pour la réputation du ciel scintillant.

    Puis, un peu à l'écart du centre-ville, nous nous arrêtions pour lever la tête vers ce qui semblait être une étoile filante.

    « Ouaaaaah regarde grand frère ! C'est maman ! s'exclama Dawn.

    - Haha, c'est vrai que ça y ressemble mais c'est juste une étoile filante ! Faisons un vœu ! »

    Nous fermions tous les deux les yeux et firent chacun un vœu. Personnellement, je fis le vœu de ne jamais être séparé de ma famille et de ceux que j'aime. Maman m'a dit de ne jamais dire son vœu à quelqu'un d'autre auquel cas il ne se réaliserait pas. Je n'ai donc pas demandé quel vœu avait fait ma sœur.

    N'empêche, c'est fou ce que ma mère en sait sur les étoiles ... sur l'univers ... J'eus un petit moment de réflexion jusqu'à ce que Dawn s'agita un peu. 

    « Hey c'est quoi ça là-bas ? Un trou noir ? Si c'est un trou noir maman nous a dit que c'était mortel ! »

    J'écarquillai les yeux et sorti de mes pensées pour me tourner vers ladite chose. Je ne vis non pas un trou noir à mon grand soulagement mais plutôt ... une sorte de portail. C'était étrange. Je décidai de m'en approcher.

    « Wow ... qu'est-ce que c'est que ce truc ... ? On dirait une porte parallèle pour aller dans un autre monde ou ... quelque chose comme ça. » annonçais-je.

    J'avais à peine finie ma phrase que je vis Dawn passer son bras à travers le portail.

    « D-DAWN ARRÊTE-ÇA C'EST DANGEREUX !

    - Haha c'est trop drôle ! ~ » dit-elle alors en rigolant d'un air totalement innocent, ne m'écoutant pas du tout.

    Je soupirai un grand coup en voyant que le portail ne l'absorbait pas. On dirait qu'il fallait complètement rentrer pour être transporté ailleurs.

    Au bout de quelques secondes cependant, je commençais à ressentir une espèce d'onde. Une sorte d'aura mais ... qui m'étais familière ... On aurait dit l'aura qui émanait de papa ... Soudain, Dawn fit entrer son deuxième bras et son corps fut alors exposé en plus grande partie au portail. Je n'eus le temps de rien dire qu'elle ... disparut totalement dedans. Je me mis à hurler.

    « DAWN ?! N-NE ME DIS PAS QUE TU ES ENTRÉE DANS ... »

    Je me mis à me sentir mal et à trembler un peu. Je fixais le portail en respirant lourdement puis décida après réflexion d'y plonger.

     

    J'atterris la tête la première dans ce qui semblait être de la neige. En levant ma tête, je pus constater que le ciel était bordeaux. Noir vers le haut devenant petit à petit rouge en dégradé. Ça me faisait un peu peur. En me relevant, je ne vis aucune trace de Dawn. L'inquiétude monta. Je me mis à crier son nom  Aucune réponse. Je regardai derrière de gros rochers, derrière des arbres ... rien. Puis, mon regard fut attiré par de petites empreintes de pas dans la neige. Mon visage s'illumina et je me mis à les suivre. Cependant, au bout de quelques minutes, je vis de plus grandes empreintes à côté de celles qui semblaient appartenir à ma sœur. Ma gorge se noua. Puis, plus aucune trace des petites empreintes. Juste les grandes. Je sentis l'un de mes os craquer dans la panique. L'endroit me paraissait ... familier en plus. Je ne sais pas, ça me donnait l'impression que j'étais ... déjà venu ici. Mais je n'avais pas le temps de penser à ça. Je me mis à courir après les traces de pas. Je traversai ce qui semblait être le Snowdin de cet univers ... Puis j'arrivai à un endroit un peu plus sombre et dépourvu de neige. Je déglutis. Je pénétrais alors dans cet endroit sinistre dont seuls le bruit des cascades se faisait entendre. Tout était pareil qu'à Outertale, mais en moins rassurant j'avais l'impression. Il y avait beaucoup moins d'étoiles aussi. Je pensais m'être perdu mais en voyant l'eau bleue turquoise scintillante de part et d'autre du chemin sur lequel j'étais, je me détendis et reconnu tout de suite l'endroit: j'étais à Waterfall. Mais la détente ne dura pas longtemps car je ne devais pas oublier ma sœur ... Je me remis à stresser et j'accélérai le pas.

    Mon cœur battait de plus en plus vite au fur et à mesure que j'avançais, j'avais beaucoup trop peur pour Dawn ... Je pouvais sentir les âmes en détresse des monstres cachés à proximité, un peu comme s'ils avaient peur de quelque chose ... je ressentais aussi cette sorte d'onde et ça ne me mettait pas bien du tout ... Soudain, j’entendis des voix un peu plus loin. C'était deux monstres en train de dialoguer.

    « Hey mec t'es au courant ? Askip Undyne a chopé un monstre qui dégagerait la même aura que le Sans d'ici ... Elle est dans une colère noire contre lui depuis un moment, surtout depuis qu'il s'est fait la malle à Outertale sans aucune raison avec un autre monstre qui ne vient pas d'ici. raconta le premier à son camarade.

    - Sérieux ? Attend mais si ce montre a la même aura et les même ondes ... ça veut dire qu'ils ont un lien ? Genre un lien de parenté ou ... quelque chose dans le genre ? rétorqua le second.

    - J'en sais rien ... mais ce dont je suis sûr c'est que ça sent un peu la mouise pour cet ... enfant. J'ai entendu dire que c'était un gamin ... Franchement elle en rate pas une cette poiscaille, c'est même un peu abusé là ... »

    Ma gorge se noua et mes pupilles rétrécirent. Je me mis à courir vers eux, ce qui attira leur attention.

    « U-UN ENFANT VOUS AVEZ DIT ?

    - Ah euh ouais ... du calme p'tit bonhomme, elle va juste ... répondit le premier monstre. Mais il se fit couper.

    - COMMENT IL ÉTAIT ? EST-CE QUE C'ÉTAIT UNE FILLE ? AUX CHEVEUX NOIRS ?

    - Houlààà calme-toi, calme-toi ... On en sait rien, en plus je viens de l'apprendre là à l'instant. Il en a juste entendu parler. dit-il en pointant du doigt celui qui s'est fait coupé.

    - Ouais, après c'est bien le genre d'Undyne à choper des mecs par le col et à les éclater sur un mur. Mais bon de là à aller choper un gosse ça va un peu loin ... »

    Je ne lui laissai pas le temps de finir que je me remis à courir dans la direction qui me semblait être la seule possible, c'est-à-dire un chemin zigzagué entre l'eau luisante, seule source de lumière qu'il y avait dans cet endroit. Je ne pris même pas le temps de suivre correctement le chemin et claquais mes pieds dans les flaques d'eau pendant ma course, faisant voler des gouttes d'eau sur les fleurs d'écho répétant d'ailleurs d'étranges messages. Je reconnu la voix d'une jeune femme un peu sinistre et machiavélique et ... des cris d'enfant. Des cris de détresse. Des cris de petite fille. Des cris de quelqu'un que je connaissais. C'était les cris de Dawn. Les larmes montèrent et je me mis à serrer les dents, j'étais totalement perdu et paniqué. Comment Undyne pourrait faire une chose pareille ? Je veux dire ... kidnapper un enfant ? La Undyne que je connaissais était si ... brave ... gentille ... et drôle ... cela ne lui ressemble pas du tout ... Je priais pour que papa et maman soient là pour nous serrer dans leur bras ... que Goth soit là pour me câliner ... que PJ soit également présent pour veiller sur Dawn ... Trop de pensées se percutaient dans ma tête ... tellement que je ne fis même plus attention à ce qui m'entourait et glissa sur une feuille pour ensuite tomber en avant dans l'eau. La chute me réveilla et me sorti de mes pensées. Je secouai la tête. Après quelques secondes pour me remettre et soupirer de désespoir et de haine, mon regard fit attiré par le reflet d'un objet brillant sur le sol, juste devant l'étang dans lequel j'étais tombé. J'essorai un peu le bas ma veste et de mon t-shirt en la tordant comme un torchon et m'approchai de l'objet en question. Je me mis soudainement à trembler en voyant qu'il s'agissait du pendentif de Dawn. Ce pendentif dont la breloque est l'étoile de la sauvegarde, porté par papa avant de rencontrer maman ... il lui avais donné quand Dawn est venue au monde ... Je me laissai tomber sur mes genoux en versant plusieurs larmes d'un seul coup, complètement ruiné. Je pris le pendentif dans mes mains en le fixant pendant quelques secondes avant de le serrer contre ma poitrine en fermant les yeux. Mes larmes ruisselaient sur mes joues puis s'écrasèrent par terre comme des boules de pétanque. Je hurlais le nom de ma sœur suivi de papa et maman ... Je me sentais comme ... inutile et irresponsable. Certaines de mes larmes tombèrent sur le pendentif.

    « ... D-Dawn ... p-pourquoi ... pourquoi je ne sais rien faire ... je ne suis même pas capable de protéger ma propre sœur ... Je ... je ne vaux rien ... »

     Je me mis à sursauter en entendant des bruits de pas proches. C'est en relevant la tête, les yeux dépourvus de pupilles et imbibés d'eau, que je la vis. C'était Elle. Elle avec une majuscule. Je l'aurais reconnue entre mille ...

    Undyne.

    Je restais sans voix. J'avais juste envie de vider mes poumons en hurlant le plus fort possible mais la peur me tétanisa.

    « Oh ... mais qu'avons-nous là ... toi aussi tu en es un n'est-ce pas ... ? »

    Elle parlait avec un air sombre en plissant les yeux, un peu comme si elle était à la fois dégoûtée et satisfaite de m'avoir trouvé. Aucun son ne sorti de ma bouche. Je ne bougeais pas. J'étais là en train de la regarder.

    « Aww mon pauvre bichon ... ça n'a pas l'air d'aller ... dit-elle d'un air un peu hautain et sans cœur. Elle se pencha vers moi en posant ses mains sur ses hanches et en fronçant son seul sourcil de visible. Dis-moi ... tu cherches une petite fille non ... ? »

     Une onde de choc traversa mon esprit et la peur me libéra enfin. Je me servis des techniques apprises par maman pour rapidement attraper ses mollets et les tirer vers moi pour la faire tomber, chose à laquelle elle ne s'attendait pas. Elle tombe en arrière sur le dos en poussant un grognement surpris et étouffé.

    « ESPÈCE DE PETIT ... »

    Je ramassai le premier bâton à ma disposition sur le sol pour ensuite monter sur son abdomen et pointer la branche pointue vers son visage en hurlant de rage, de nombreuses larmes aux yeux.

    - QU'EST-CE QUE TU AS FAIT À MA SŒUR ? OÙ EST-ELLE ?! RÉPONDS MOI !! »

    Elle me dévisagea en serrant ses dents pointues d'un air agressif mais bizarrement elle ne bougeait pas. Pour l'instant.

    « Vous ... Votre père ... Je suis persuadée qu'il s'agit de ce salopard insignifiant ... Vous dégagez la même aura ... Alors laisse-moi te dire mon p'tit ... »

    Elle pris soudainement mon bâton pour le jeter au loin, attrapa fermement mon poignet et se releva en m'embarquant avec elle.

    « CE TYPE M'A RENDUE FOLLE DE RAGE. ALORS TU VIENS AVEC MOI ET TU LA FERMES. JE NE VEUX RIEN ENTENDRE. JE VAIS LUI FAIRE COMPRENDRE QUI COMMANDE À UNDERFELL. »

    Je me mis à crier et à pleurer, obligé de la suivre tellement elle serrait fort mon pauvre poignet. Je lui donnais des coups de pieds et tenta de la taper avec ma main de libre mais mes coups ne lui faisaient strictement rien. Prise de rage, elle me lâche violemment jusqu'à m'en faire tomber sur le sol et fit apparaitre une lance aussi fine qu'une seringue. Mes yeux écarquillés redevinrent complètement noirs et vides et je n'eus le temps de rien faire qu'elle lança son "arme" droit sur moi, la pointe atterrissant sur mon épaule. Je me sentis bizarre au bout d'une ou deux secondes. Ma vue se brouilla et je m’évanouis.

     

    Lorsque je me suis réveillé, j'étais dans une cellule. Il faisait froid et j'avais du mal à voir dans l'ombre. Le seul endroit probable pour une "prison" serait la capitale d'après moi, et ça ne m'enchantais pas du tout. Soudain je me rappelai de ce qui s'était passé juste avant que je ne tombe dans les pommes. Mon épaule. Elle n'a rien j'espère ? Je posai ma main dessus mais ne remarquai aucune douleur. Je tournai ma tête vers l'endroit où j'ai reçu l'arme. Il y avait juste une toute petite goutte de sang séchée sur ma veste, rien de plus. Elle a dû m'injecter une sorte de somnifère. Puis j'entendis une porte s'ouvrir, c'était la porte qu'il y avait juste devant moi. Ma tête se tourna par réflexe. Encore elle.

    « Tient, t'es réveillé. Elle s'accouda au mur. T'sais ce que j'fais aux gamins comme toi ... ? »

    Undyne s'avança vers ma cellule munie d'un trousseau de clés dans la main et donna un violent coup de pieds sur les barreaux, me faisant sursauter et reculer au fond de ma "cage".

    « JE LES ENVOIE BRÛLER EN ENFER ! »

    Elle reposa d'un coup sec son pied sur le sol en venant ensuite ouvrir les barreaux. Elle jeta le trousseau par terre et s'approcha rapidement de moi pour me tirer par le bras.

    « L-LÂCHE-MOI ! JE VEUX JUSTE SAVOIR OÙ EST MA SŒUR !!

    - Tu n'as PAS besoin de le savoir ! Tu parles trop la vermine ! » cria-t-elle du même air enragé que tout à l'heure à Waterfall.

    Elle m'emmena dans un endroit qui semblait être une simple salle vide. Elle me lâcha en avant comme elle l'avait fait mais cette fois je réussi à rester debout. Elle lança un petit "tch".

    Je vérifiais si ma veste n'étais pas endommagée mais j'entendis des gémissement étouffés, comme si on empêchait quelqu'un de crier. Lorsque je relevai ma tête ... je vis Dawn. Assise par terre et ligotée. Sa bouche étais recouverte d'un morceau de scotch et elle pleurais. Elle pleurais des larmes rouges sang et s'agita dès quelle me vit, voulant à tout prix venir vers moi même si elle savait pertinemment qu'elle ne pouvait pas. Je me mis à hurler à la fois d'horreur mais aussi de soulagement et couru vers elle en me mettant à genoux.

    « O-oh mon dieu ... D-Dawn ... j-je ... t-tu es en vie ... » dis-je en la serrant aussi fort que possible dans mes bras, versant toutes les larmes de mon corps et remarquant avec soulagement qu'elle n'était pas blessée. Elle était essoufflée et on aurait dit que ça faisait des années qu'on ne s'était pas vus. J'entendis Undyne souffler de dégoût par la bouche et relevai automatiquement ma tête vers elle, les sourcils froncés et les yeux totalement noirs.

    « T-toi ...

    - Oui moi. Qu'est-ce qu'il y a tu es fâché ? »

    Elle s'avança lentement vers nous, et ça faisait encore plus peur dû au fait que la lumière venait de derrière elle et qu'elle avait donc sa face avant totalement dans l'ombre. Je reculais désespérément mais malheureusement je fis bloqué par le mur. Serrant toujours Dawn dans mes bras, je repris sur moi.

    « QU'EST-CE QUE TU NOUS VEUX AU JUSTE ?! À PAR POURRIR NOS VIES ?! POURQUOI TU EN AS APRÈS MON PÈRE ?!

    - ... Eh bien ... Elle s'arrêta et créa une lance afin de s'en servir comme accoudoir vertical. Ce petit enfoiré qui ne faisait déjà pas son taf ici a succombé à ce sentiment merdique qu'est l'amour. Elle prit un visage écœuré. Il s'est bien payé ma tête en aidant un être de la surface ... il a comme tâche de les TUER. Pas de faire mumuse avec. »

    Un ... être de la surface ... ? M-maman vient du monde d'en haut ... ? J'ai été perturbé par ces paroles pendant un court instant mais mes pensées douteuses se dissipèrent.

    « Et alors ? Qu'est-ce que ça peut te faire ?! Tu t'en prends à nous juste parce qu'on est des enfants et que c'est plus facile ? JUSTE POUR DE L'ARGENT C'EST ÇA ? C'EST ÇA TON BUT HEIN ?! BRISER LES VIES D'AUTRUI POUR TON PROPRE PROFIT ET TA SATISFACTION PERSONNELLE ?! »

    J'étais en rage. C'était comme si je n'arrivais plus à me contrôler. Dawn sanglotait encore mais me regardait avec de grands yeux apeurés. Puis, je me mis debout devant ma sœur en écartant mes bras sur les côtés.

    « TU NE TOUCHERAS À PERSONNE DE MA FAMILLE ! ET POUR ÇA JE ME BATTRAI S'IL LE FAUT !

    - Pfff ... tu me fais bien pitié mon pauvre ... Désolée pour toi mais je t'avais dit de la fermer, maintenant c'est trop tard tu l'as ouverte. Ta sœur aura la chance de te voir crever sous ses jolis petits yeux crédules et incompréhensifs. Tu vas être le premier des deux à goûter à ma lance et elle sera ensuite seule et sans personne pour se protéger. Qui sait ce qui lui arrivera une fois que j'en aurait fini avec toi. »

    J'ouvris grand mes yeux en la voyant lever sa lance en l'air et pris par réflexe le bras de Dawn même si elle était ligotée. C'était impressionnant mais ... monstrueux. Tout mon corps tremblait et j'avais l'impression de sentir Reaper passer juste à côté de moi voir même m'effleurer. Je ne sentis plus mon pouls durant une paire de seconde et le temps fut comme ... ralentit. J'eus une vision étrange d'un endroit blanc, brumeux et lumineux. Un endroit calme. Une forte aura se dégagea de moi et toute mon épouvante se matérialisa en énergie.

    Je ne compris pas ce qui se passait sur le coup mais lorsque la lumière disparu, j'étais dans un endroit que ... je connaissais. Je sentis quelque chose se craqueler sous mes pieds dans un bruit que je connaissais et qui m'évoquait les moments heureux que j'ai eu étant plus petit. C'était de la neige. Je ne compris pas tout de suite mais en regardant bien autour de moi je vis que j'étais en plein dans la forêt de Snowdin. Mais pas n'importe quel Snowdin. Je levais ma tête. Le ciel était d'un bleu nuit resplendissant orné de milliers d'étoiles scintillantes. Je me mis à pousser un long soupir de bonheur en me mettant à pleurer et à sourire. Soudain j'entendis des gémissements de nouveau, Dawn était toujours "emprisonnée". Je m’empressai d'aller couper la corde avec les petits os que j'avais à peine la force de créer puis retira le scotch de sa bouche. Elle me sauta au cou et ses larmes s'intensifièrent, sa voix tremblante me donna quelques frissons.

    « C-Cosmo ... j-j'ai eu si peur ... j-je veux rentrer à la maison ...

    - N-ne t'inquiète pas ... je suis là tout est fini ... On va rentrer à la maison ... papa et maman doivent se faire un sang d'encre mais nous allons bien ... donc tout va bien ... »

    J'embrassai le front de ma sœur et pris quelques secondes à examiner les alentours pour me repérer et ainsi nous mettre en route. Je tenais sa main tout en marchant et je me suis dit que le danger était loin derrière nous maintenant, mais je repensai à ce qui s'était passé. J'avais beau essayer de trouver une solution, j'étais toujours perplexe. Je me disais même que ce n'était pas possible, que j'étais dans un rêve et que j'allais me réveiller dans la cellule sombre. Puis les paroles de papa se mirent à résonner dans ma tête.

    « H e y   é c o u t e   C o s m o .  J e   t ' a i   d é j à   d i t   q u e   ç a   a l l a i t   v e n i r   t o u t   s e u l . . . i l   s u f f i t   d ' ê t r e   p a t i e n t . . . L a   t é l é p o r t a t i o n   s u r v i e n t   p o u r   l a   p r e m i è r e   f o i s   d è s   q u e   t u   e s   f a c e   à   u n e   s i t u a t i o n   c r i t i q u e . C ' e s t   t o n   Â m e   q u i   d é c i d e r a   d e   t e   l ' a c c o r d e r   o u   n o n   s e l o n   t o n   c o u r a g e . »

    ... J'ai compris.

    J'ai parfaitement compris.

    J'en enfin compris ce qu'il voulait dire depuis tout ce temps.

    Je comprends maintenant pourquoi la téléportation se mérite et ne s'apprend pas simplement comme une leçon de maths.

    Elle est à la base conçue pour ça. Protéger les personnes qu'on aime.

    Il a toujours dit et pensé ça.

     

    Dawn et moi arrivions devant la maison. Je tournai la poignée et vis que la porte n'était pas fermée à clé. Maman était assise dans le canapé mais releva immédiatement sa tête vers notre direction, elle était en train de pleurer la tête dans les mains. Son visage s'illumina en nous voyant et elle fondu en larmes en courant vers nous pour nous serrer aussi fort que possible dans ses bras doux. Papa arriva en courant dans le salon avec Ink et écarquilla les yeux en nous voyant. Il nous fonça dessus pour nous prendre dans ses grands bras et tous deux nous posèrent beaucoup de questions comme "Où étiez-vous ?" ou "Vous allez bien ?" d'un air éploré. Ils avaient appelé Ink en renfort pour les aider mais finalement tout s'est bien terminé. Le créateur nous regardait d'un air attendri et heureux en versant sa petite larme.

    Une fois Ink reparti, nos parents nous firent le meilleur repas que Dawn et moi n'avions jamais mangé de notre vie. Ils nous bombardèrent de câlins, de bisous et blagues un peu comme s'ils avaient peur de nous perdre à tout jamais. On aurait dit qu'ils exagéraient un peu mais je savais qu'ils faisaient ça parce qu'ils nous aiment. Nous sommes tout ce qu'ils ont pour eux dans ce monde.

    Dawn et moi tombèrent de fatigue et nous nous endormions l'un contre l'autre dans le canapé. À mon réveil le lendemain matin j'étais dans mon lit avec ma sœur blottie contre moi, j'en déduis donc qu'ils nous avaient mis au lit sans nous réveiller.

     

    Aujourd'hui est un autre jour. J'irai voir Goth ... par mes propres moyens ~

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Septembre 2018 à 11:41

    OK ALORS J'ADORE COSMO

    ET DAWN AUSSI MAIS DAMN COSMO C'EST UN PETIT CINNAMON ROLL D'AMOUR

    Et Crystal et Fell sont les parents les plus choupis du monde, aussi ; WWW ; ♥

    Sérieusement j'ai adoré, je crois que j'ai jamais autant eu peur en pensant à Fell!Undyne. J'espère que tu auras l'occasion de faire d'autres OS où les Univers Alternatifs se "rencontrent" comme ça, c'était trop bien ! * ^^ *

    Mais du coup je suis curieuse de voir Goth, à quoi il ressemble, comment ça se passe avec Cosmo, etc. x)

    2
    Lundi 10 Septembre 2018 à 08:53

    ILS SONT TROP PURS POUR CE MONDE, MÊME LES PARENTS ; w ;

    Ouais en fait cette haine qu'à Undyne envers Fell ça vient de plusieurs RPs avec Ruby qui datent de début 2018 xD

    Oh, Goth c'est un Sans déjà existant, c'est l'un des enfants de Geno et Reaper c: il est trop chou ; W ; sinon ça se passe très bien :3

      • Lundi 10 Septembre 2018 à 09:41

        TOUT LE MONDE EST TROP CHOU DANS CETTE FAMILLE ; W ;

        Ah, je vois ! Je trouve ça cool de garder des éléments de vos RP, ça rend la chose plus "personnelle" :3

        Ah, je le connaissais pas, faudra que j'aille voir :3 Tant mieux alors !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :